La balade de coteau sec à l’Entre-Deux

La balade de coteau sec à l’Entre-Deux

Et voila encore une randonnée dans la boue et les moustiques ! En février, il ne faut pas s’attendre à autre chose quand on s’aventure en montagne. Mais ça fait tellement de bien d’être à l’abri du soleil et de profiter de ces belles montagnes et de cette végétation luxuriante.

début de la balade mais qui n’indique pas la balade que nous avons faite

Pour cette balade, nous nous sommes fiés à notre guide préféré : les sentiers marmailles (j’ai fait un article complet sur ce guide ici)

C’est la balade n°33 du guide et se trouve pages 104 et 105.

Nous avons décidé de faire le grand tour et ne ne pas retourner tout de suite à la voiture après la première partie. Sur le guide, il est indiqué 40 minutes + 1h30 avec la grande boucle soit 2h10 en théorie, bon bah de notre coté nous avons mis 3 heures en tout. Nous sommes habitués à mettre plus de temps que prévu. Les jambes de 3 ans (et 4 mois) ont fonctionné tout du long mais vont tout de même moins vite que celles de 5 ans 😉.

itinéraire de notre balade

Nous nous sommes garés à coté des terrains de tennis (comme indiqué dans le guide car c’est le début de la balade). Vu que pour y accéder, il faut prendre une route pour une seule voiture avec une pente à 45° (j’exagère à peine) et que vous faites de toute façon une boucle, je vous conseille de vous garer en bas, près du stade.

La première partie de la balade

Lors de la première partie de la balade, nous avons pu observer de nombreuses espèces de plantes dont des chocas en fleurs. Il y a également un parcours sportif avec des mobiliers pour faire des exercices (pas tous en très bon état). Il y a peu après le début de la balade une aire de pique nique avec un kiosque et de la place pour que les enfants jouent et courent.

un choca
une vue sur l’Entre Deux
le parcours sportif
le chemin est très glissant à cette période de l’année
la montée dans la forêt
la forêt

Le début de la grande boucle

Ensuite c’est de la montée, de la montée et encore de la montée jusqu’à arriver sur une route goudronnée. C’est le début de la grande boucle. La vue est magnifique des 2 cotés (coté Entre Deux et coté ilet de Furcy), on aperçoit l’océan quand le ciel veut bien se dégager.

vue sur l’Entre Deux
Vue sur le bras de Cilaos et au loin l’océan
et non ce n’est pas le petit mais le grand de 5 ans qui est sur les épaules de son père…

Et ça monte encore beaucoup mais le sol n’est plus glissant… jusqu’à ce qu’il redevienne un chemin de terre 😉 Et puis il y plein de manguiers !

un manguier
oui oui il faut prendre à gauche 😉
le croisement sur la carte

Le reste de la balade est de nouveau dans la forêt, en descente cette fois ci.

On rejoint ensuite la route avec des Longanis qui nous tendent les bras (si vous ne savez pas ce que sont les Longanis, cliquez ici)

Il y a d’ailleurs des panneaux qui indiquent les balades qui commencent à ce point précis.

bon bah le sentier Bayonne c’est pas encore pour tout de suite 😉
Carte pour vous situer où sont positionnées ces pancartes

La suite de la balade est moins sympa parce qu’elle s’effectue sur la route donc il faut faire attention aux voitures. On redescend jusqu’au stade (et pour nous, on remonte jusqu’aux terrains de tennis)

l’intégralité de la balade de coteau sec (merci google pour les 1h06 de marche 😒)

Belles balades à vous 😊

Laisser un commentaire